Salamanca : Une petite ville à la consonance étrange…

Salamanca Ebook

« Quels que soient les choix que vous serez amené à faire, prenez bien garde à ce qu’aucun d’entre eux ne vous mène à SALAMANCA. »

Résumé

« Une ancienne route abandonnée, au cœur d’une inquiétante forêt…

Le seul murmure du vent pour rompre le silence et la solitude la plus absolue…

Une ville à la consonance étrange, perdue au milieu de nulle part… »

L’un après l’autre Andrew, Tessa, Christopher et Eleanor, Irwin se retrouvent sur cette petite nationale horrifique… Juste avant la nuit… Dans des circonstances cauchemardesques.

Cette route mène à une grande ville lointaine, incertaine… Le chemin qui la croise dessert un village perdu au fond des bois, vous avez deviné, à Salamanca.

Ensemble, ils découvrent l’effroyable vérité sur cet endroit maudit. Et, seuls, ils affrontent chacun la terreur la plus parfaite et personnalisée. Leur unique espoir : ne pas céder à la folie. Mais comment y échapper ? Nul ne le sait ! Jusqu’au surprenant dénouement qui explique, enfin, l’incompréhensible, l’inacceptable et laisse le lecteur complètement ébahi.

Mon avis

Je me suis lancé le défi de lire ce roman exclusivement le soir, le meilleur moment pour profiter de l’effet prévu par l’auteur. J’ai joué le jeu et tous les éléments de mon environnement se sont mêlés de la partie. Mon sang s’est gelé plus d’une fois !

Les feuilles des arbres de mon jardin ont fait écho à celles de la forêt… Des chauves-souris anxieuses ont tournoyé au-dessus de la maison… Les chats du voisinage ont hurlé à la mort… La lune s’est dérobée sous un manteau de nuages pourpres… Je vous le jure, un soir, une ombre s’est glissée sous ma fenêtre. Je n’exagère presque pas !

Et en dépit de toute cette folie ambiante, je suis encore une fois tombée sous le charme de la prose d’Alexis Arend. Sous sa plume, chaque description, même de la situation la plus épouvantable, est une poésie…

Les mots ont rampé sous ma peau, m’ont possédée, enivrée de leur beauté. Et dans le paragraphe suivant, au moment où je m’y attendais le moins, un personnage bourru se lâchait dans des insultes pittoresques. Ce mariage de contradictions, de l’élégant et du vil, du Bien et du Mal, voilà ce qui me séduit autant dans les écrits de cet auteur. Une recette qui fonctionne à merveille et rend les scènes aussi réalistes qu’elles peuvent l’être dans un roman fantastique.

Je porte dans mon cœur Josh, son avant-dernier né… Et je reste sans voix après Salamanca… Maintenant je vais m’empresser de lire Heaven’s Road, son tout premier, avant la naissance — que j’ai cru comprendre prochaine — du bébé # 4 : « La lueur ».

Bonne découverte ! Mais je vous avertis : Alexis Arend, soit on aime, soit on adore !

Détails du livre

Auteur : Alexis AREND
Editions : Auto-édition
Formats : E-book (2,99€) – Broché (12,90€)
Pages : 293
En vente sur: Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :