Un roman qui vous tord les tripes…

Le 18 août 2017
5 étoiles
 Je ne puis malheureusement pas me vanter d’avoir lu Josh en un après-midi, comme plusieurs l’ont fait. Je fais partie de ces pauvres tortues qui vont jusqu’à relire une phrase plusieurs fois pour le plaisir de s’en imprégner.

Je dois aussi avouer une certaine préférence pour les romances et les comédies romantiques. Toutefois, Josh, d’un tout autre genre, s’est imposé à moi. De mille et une façons. J’ai quand même lutté, inconsciemment, pour le contourner, en dépit et surtout à cause des nombreux commentaires et chroniques élogieux des lecteurs à son sujet… Tous avertissant, l’auteur y compris, que c’est un roman qui se lit avec une boîte de mouchoirs. Pas pratique quand on préfère les lunettes !

Josh
Lire un extrait

Mon initiation à ce genre de roman m’a entraînée à travers des phases assez étranges, rappelant plus une histoire d’amour que la relation habituelle entre un livre et un lecteur. 

Elle a commencé par une grande appréhension… La mention « boîte de mouchoirs » a éveillé dans mon esprit beaucoup de préjugés.. J’avais oublié qu’on ne pleure pas que de tristesse.

Malgré ma solide détermination à fuir toute situation réelle ou fictive non festive, j’ai fini par prendre mon courage à deux mains et je me suis jetée à l’eau.

J’ai été traversée par une vaste gamme d’émotions parfois contradictoires dont la première a été, comme prévu, la tristesse… Allant jusqu’à la souffrance car la plume de l’auteur a réussi à me faire revivre jusqu’aux larmes un événement de ma vie en rapport avec celui des premiers chapitres du récit de Josh.

Évidemment, je me suis tout de suite convaincue que je n’arriverais pas à aller plus loin dans cette lecture trop éprouvante pour moi. Jusqu’à ce que j’aie réalisé que j’avais déjà surligné un certain nombre de passages que je voulais pouvoir retrouver facilement pour les relire tant leur beauté m’avait subjuguée. J’étais déjà accro.

Comme toutes les passions, celle-ci est arrivée soudainement… Je ne pouvais plus me passer de Josh… Il me suivait partout… Ou était-ce moi qui le suivais ? Toutes les occasions étaient bonnes pour lire, même les plus inavouables !

J’ai aussi éprouvé de l’étonnement et connu de grands moments de frustration. Heureusement, cette passion ne s’est pas dissipée aux premières contrariétés… Au contraire ! Je suis tombée amoureuse. De Swan Lake. De chacun des personnages… L’un après l’autre… Même des vilains tant l’auteur a su les imprégner d’humanité, de nuances, de personnalités complexes, de ce petit truc qui fait la différence entre les personnages des romans ordinaires et ceux de la vie réelle. Au point qu’en me rapprochant des derniers chapitres, habitée par l’angoisse du suspense, mêlée d’espoir, face à une fin si bouleversante, j’ai été prise d’un autre type de chagrin, celui de devoir dire adieu à cette famille de gens tous extraordinaires, à Josh, à Simon, Oncle Mort, Grand-mère Lisbeth (un de mes personnages préférés), et toute la bande.

Josh est un merveilleux et émouvant roman, le genre dont je me souviendrai encore après des décennies… Et que j’aimerais bien avoir la surprise de voir mes petits-enfants étudier un jour à l’école !

En tout cas moi, je le relirai bien une fois ou deux encore. Car on ne lit pas Josh que pour le récit admirablement mené qui nous entraîne au coeur de cette petite bourgade du Montana, dans l’intimité de cette famille portant un si grand secret. Mais aussi et beaucoup pour la beauté du texte, la force des images imposées à notre imagination, le plaisir d’admirer l’aisance avec laquelle l’auteur joue avec les mots et sa manière de combiner les expressions de la façon la plus exquise…

Josh a été pour moi un vrai régal… Une expérience franchement enrichissante !

Est-il nécessaire de préciser que je le recommande chaudement ?!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :